car-gnv2.jpg

La démarche de Citram Aquitaine vise à prévenir et à diminuer les risques environnementaux en s'appuyant sur plusieurs leviers.

 

 

 

 

 

 

 

Charte Objectif CO2

La réduction des émissions de polluants dont les Gaz à Effet de Serre par la maîtrise de consommation de carburant est une nécessité économique et un objectif environnemental. L'exercice de notre métier de transporteur de voyageurs filiale de TRANSDEV nous impose une responsabilité particulière dans la maîtrise de nos impacts environnementaux. CITRAM Aquitaine s'est engagée dans une démarche proactive de contrôle de son empreinte environnementale.logo-objectif-co2.jpg

Les principaux objectifs poursuivis dans le déploiement de cette démarche SME sur l'ensemble de nos sites sont :

  • évaluer les performances environnementales de la conformité réglementaire de nos exploitations,
  • définir des objectifs d'amélioration,
  • mettre en œuvre des plans d'action,
  • sensibiliser et former notre personnel
  • suivre les progrès accomplis.

Dans ce contexte, il nous est apparu évident de nous engager dans la charte Objectif CO2.

Des véhicules plus propres

La législation européenne est de plus en plus sévère sur les rejets des moteurs diesel. Les normes d'émissions "Euro" se succèdent. Ces normes européennes qui fixent les limites maximales de rejets de polluants des moteurs à combustion de plus en plus restrictives s’appliquent aux véhicules neufs. Les normes sont différentes selon les types de moteurs et de véhicules. Pour les autobus et autocars, les dates d’entrée en vigueur sont le 1er octobre 2009 pour la norme Euro 5 et le 1er janvier 2014 pour la norme Euro 6.

Citram Aquitaine poursuit l’amélioration de son parc, en intégrant chaque année de nouveaux véhicules motorisés aux normes EURO 6 fixant des seuils de rejet de plus en plus bas, garantissant ainsi une baisse de notre empreinte environnementale et un impact moins fort sur la santé.

L'année 2017 sera marquée par le test de deux véhicules roulant avec des énergies alternatives :

  • GNV : Le gaz naturel est à ce jour le carburant alternatif non-dérivé du diesel qui est le plus répandu. La combustion du gaz naturel ne produit ni oxyde de soufre, ni plomb, ni poussières et peu d'oxydes d'azote. De tous les hydrocarbures, le gaz naturel est celui qui dégage à la combustion le moins de monoxyde de carbone. Il n'émet ni fumées noires, ni odeurs.
    La combustion du carburant gaz naturel est plus lente que celle des autres hydrocarbures. Elle permet une réduction significative des vibrations et par conséquent du volume sonore des moteurs. Le niveau de bruit est abaissé d'environ 4 décibels, c'est-à-dire divisé par deux par rapport à un moteur diesel.
  • BIO ETHANOL : Le Bio Ethanol est un carburant destiné principalement aux autobus et autocars et au transport de marchandises, qui contient 95% de bioéthanol et 5% d’additif non pétrolier. Ce carburant dédié permet de bénéficier de tous les atouts du bioéthanol dans des moteurs à allumage par compression adaptés.
    L’utilisation du Bio Ethanol est une solution nouvelle pour aider à lutter à la fois contre la pollution de l’air et contre le réchauffement de la planète.

Formation à l’éco conduite - Réduction de la consommation de carburant

Nous nous engageons à préserver les ressources de notre planète à travers une organisation luttant contre le gaspillage et à limiter nos impacts, ce qui passe par la maîtrise de l’utilisation des énergies fossiles.
La maîtrise de la consommation de carburant est donc un facteur primordial de la réduction des émissions polluantes. Une conduite de qualité, en souplesse, revêt une importance capitale dans la politique de développement durable de CITRAM Aquitaine. logo-ecoconduite.jpg
Il s’agit donc pour les conducteurs d’adopter une conduite souple permettant d’ajuster au mieux la consommation en fonction des contraintes de l’exploitation, en limitant les accélérations et les freinages inutiles.
La mise en œuvre d’une telle politique requiert un investissement humain tant au niveau des conducteurs que de l’encadrement car le succès d’une telle opération requiert :

  • la mise en place d’une politique de formation volontariste des conducteurs : c’est le programme ECO conduite.
  • la mise en œuvre d’un système de suivi fiable de la « qualité de conduite » de chaque conducteur. Ce système doit être simple afin de permettre une remontée directe des informations permettant d’engager des actions de sensibilisation et de formations correctives en cas de dérive.

Tri des déchets

affiche-consignes-de-tri.jpgCITRAM Aquitaine a mis en place une gestion des déchets rigoureuse, basée sur un tri sélectif.
Grâce à une organisation et des moyens matériels adaptés, cette gestion des déchets permet d’optimiser la valorisation et le recyclage des déchets et notamment des déchets dangereux pour l’environnement.
Par exemple : les déchets de garage (filtres à huile, solides imprégnés d’hydrocarbures, emballage souillés …) qui semblent ne pas avoir d’avenir sont pourtant des sources d’énergie et leurs résidus sont valorisables en matière. Ainsi un filtre à huile va produire de la chaleur lors de son incinération et deviendra ferraille.
Pour mener à bien cette action le personnel des ateliers, de conduite et administratif a été sensibilisé pour une bonne gestion des déchets et l’optimisation de leur valorisation.